Quelques définitions pour commencer ce blog

Tout d’abord commençons par la définition du webdesign selon Wikipedia :

Le webdesign désigne la création du support visuel à destination d’un site Web. Il s’agit d’une phase prépondérante dans la conception d’un tel site. L’identité d’un site Web, après avoir été conceptualisée, sera transformée en lignes de code et images pour s’afficher dans un navigateur Web. Comme pour l’infographie et le graphisme, le webdesign n’a pas encore acquis son indépendance à part entière comme activité artistique. Les raisons sont nombreuses, autant que les affinités qu’elle exige ; le webdesign concerne la création de la charte graphique, l’interface et la navigation du site, l’arborescence. Ce qui demande de nombreuses compétences en graphisme, programmation, animation ainsi qu’une bonne connaissances des contraintes techniques liées à ce domaine (respect des standards W3C, accessibilité, portabilité …).

L’objet du webdesign est de valoriser l’image du propriétaire du site par le biais d’éléments graphiques afin d’en renforcer son identité visuelle, néanmoins plusieurs contraintes liée à l’ergonomie et à l’accessibilité réduisent les possibilités et les libertés du designer. Un site doit avant tout répondre aux attentes des utilisateurs. Généralement un compromis doit être trouvé entre le graphisme et la sobriété nécessaires à la lecture et la navigation.

Actuellement on parle beaucoup de CSS qui est devenu le standard en terme de création de site Internet, mais qu’est ce donc le CSS :

CSS est utilisé pour définir les couleurs, les polices, le rendu, et d’autres caractéristiques liées à la présentation d’un document. L’objectif est de bien séparer la structure (écrite en HTML ou similaire) et la présentation (en CSS) du document. Cette séparation fournit un certain nombre de bénéfices, permettant d’améliorer l’accessibilité, de changer plus facilement de structure et de présentation, et de réduire la complexité de l’architecture d’un document. Enfin, CSS permet de s’adapter aux caractéristiques du récepteur.

HTML ne décrit que l’architecture interne, et CSS décrit tous les aspects de la présentation. CSS peut définir couleur, police, alignement de texte, taille, position, mais aussi le formatage non visuel, comme la vitesse à laquelle le document doit être lu par des lecteurs de texte.

L’objet de ce blog sera donc double : un peu de technique et un peu d’esthétique…

Articles en rapport :